La textique

Jean Ricardou propose un programme textique d'écriture afin que chacun puisse élaborer son propre écrit. Le texte produit peut être apprécié au regard du programme d'écriture et le regard du lecteur est un regard critique. L'écriture produite selon un programme textique est donc réflexive. Il est ensuite possible de proposer des récritures pour améliorer l'écrit proposé. Selon Jean Ricardou, ‘«’ ‘ce que l'apprentissage enseigne, (...) c'est que l'éventuelle spécificité de chaque individu ressortit, non point à l'authenticité expressive d'un dire, mais bien, de façon plus modeste, à la ’ ‘particularité opératoire d'un faire’ ‘»’ ‘.’ ‘ 313 ’ ‘’Le programme textique d'écriture met en œuvre un savoir théorique qui permet un commentaire sur la manière dont les règles ont été suivies. Par ailleurs, considérant que le procès d'écriture et de récriture est interminable, Jean Ricardou propose de cibler les perfectionnements à apporter à un écrit. Dans cette optique, lecture et écriture sont indissociables. Il considère que la lecture est un ‘«’ ‘demi-échange’ ‘»’ ‘ 314 ’ ‘’, lequel serait complet si le lecteur devenait scripteur. Selon lui la récriture augmente les compétences de lecture ; c'est pourquoi il invite à récrire les auteurs, partant du principe que ‘«’ ‘l'écriture est toujours une récriture’» et que toute ‘«’ ‘récriture est une écriture’»: ‘«’ ‘(…) ce qui commence à se faire jour, ainsi, c'est que, loin de lui être dissociable, ni même symétrique, la lecture, tout comme l'inscription, est une phase du procès d'écriture. Bref, que le prétendu pur lecteur n'est jamais qu'un scripteur potentiel qui s'ignore.’ ‘»’ ‘ 315

Si l'on considère le programme d'écriture élaboré par Jean Ricardou, on constate qu'il se construit sur le respect de neuf règles. Cet ensemble de règles est arbitraire, mais étant suffisamment ouvert, il doit permettre à chaque intervenant du séminaire de participer. Néanmoins, si l'on admet ‘«’ ‘les capacités opératoires liées à tout programme circonstancié’», on peut se demander si le travail d'écriture ne commence pas justement par l'élaboration de ses propres règles. Dans l'optique d'apprentissage choisi par Jean Ricardou, il nous semble nécessaire de proposer, dans un premier temps, des contraintes d'écriture justifiées puis, dans un second temps, de permettre à chacun de choisir son propre programme opératoire.

Notes
313.

Jean Ricardou, Bestiaire en vue Séminaire de textique . La textique a pour objet l'analyse de structures métareprésentatives c'est-à-dire des structures qui visent à exhausser les éléments que l'idéologie de la représentation tend à occulter.

314.

Jean Ricardou, Deviens, lecteur, le scripteur que tu es dans Pratiques n°67 p.106

315.

Jean Ricardou, Deviens, lecteur, le scripteur que tu es, op. cit. p.106