Félicie (publiée dans Le Mercure en mars 1757)

‘Félicie se promène avec la Fée qui, sous le nom d’Hortense, l’a élevée depuis l’enfance. Sa bienfaitrice lui demande de choisir un don. Félicie réclame des grâces supplémentaires. Hortense la met en garde contre le danger de ce don mais finit par le lui octroyer et lui en montre les effets dans son miroir. Elle l’envoie dans le monde pour qu’elle s’y essaie (sc. I). Hortense donne à Félicie une compagne, la Modestie. La Fée s’éloigne en promettant à Félicie de la protéger (II). Félicie et la Modestie se promènent. La Modestie met en garde la jeune fille contre les dangers qui guettent les jolies filles mais Félicie persiste à vouloir aller du côté du “canton riant” d’où l’on entend des bruits. Félicie voudrait emmener sa compagne vers la fête, la Modestie voudrait attirer Félicie du côté de la musique de la vertu (III). Modestie montre à Félicie la grave Diane (IV). Félicie montre à Modestie un beau jeune homme qui se présente avec une troupe de chasseurs. Diane propose aux deux jeunes filles de les héberger chez elle pour les protéger mais Félicie se laisse aborder par Lucidor qui lui fait des révérences. Félicie est tiraillée entre le désir de rester avec ce jeune homme et celui de se réfugier auprès de sa protectrice. Lucidor lui fait des propositions peu honnêtes ; Félicie tâche de s’associer Diane, qui refuse. Félicie décide de ne pas suivre Diane tout de suite (V). Lucidor fait à Félicie une déclaration directe. La Modestie engage la jeune fille à s’enfuir, ce qu’elle fait elle-même ; mais Lucidor retient Modestie en lui promettant d’être sage (VI). Danse et chant des chasseurs (VII). Lucidor prend la main de Félicie. Félicie demande à la Modestie de s’éloigner quelque temps, ce que fait la jeune fée (VIII). Lucidor propose à Félicie un mariage sans cérémonie, ce qui inquiète Félicie, qui réclame un quart d’heure de réflexion (IX). Félicie se plaint de sa situation sans pour autant appeler Modestie à son secours (X). Diane, à son tour, la met en garde. Félicie, voyant revenir Lucidor, choisit l’amour (XI). Ses compagnes l’abandonnent ; elle pleure. Lucidor l’entraîne. Félicie appelle au secours. La Fée, Diane et Modestie apparaissent (XII). Lucidor est chassé magiquement. Félicie tombe dans les bras de ses compagnes. La Fée constate la réussite de l’épreuve (XIII).’