2.2.2.1.2 Résultats

2.2.2.1.2.a Épreuve de vérification d’énoncés au cours de la lecture

Une analyse de variance a été réalisée sur les temps de réponses correctes aux énoncés. Elle a été effectuée à partir du logiciel SuperAnova, Abacus Concepts (1989), sur les trois groupes expérimentaux. Les temps de réponse ont été analysés en millisecondes par syllabe.

Le plan expérimental était le suivant :

S 54 < I 3 > * B 2 * P 3

Les lettres S, I, B, et P renvoient respectivement aux facteurs Sujets (source de variation aléatoire) ; Connotation de l’indice contextuel (I1 = Positive, I2 = Négative, I3 = Neutre) ; But (B1 = Satisfait, B2 = Non satisfait); Position de l’énoncé (P1 = Avant la phrase de réintroduction du contexte, P2 = Après la phrase de réintroduction du contexte, P3 = Après les phrases cibles).

L’analyse a révélé un effet du facteur But : F(1, 51) = 4.05, p = .04. Il montre que les participants vérifient plus rapidement les énoncés lorsque le but initial était satisfait (M = 206 ms) que lorsqu’il n’était pas satisfait (M = 219 ms). En accord avec nos prédictions, le facteur Position exerce un effet significatif : F(2, 102) = 3. 77, p = .03. La décomposition de cet effet indique d’une part, que les temps de réponses aux énoncés sont plus courts après la phrase de réintroduction du contexte (M = 201 ms) qu’avant celle-ci (M = 216 ms), F(1, 102) = 3.97, p = .04. D’autre part, que les énoncés vérifiés après la lecture des phrases cibles conduisent à des temps de réponses plus longs (M = 220 ms) que ceux vérifiés après la phrase de réintroduction du contexte (M = 201 ms), F(1, 102) = 6.94, p < .01. Aucune différence n’est apparue entre les temps de réponses aux énoncés présentés avant la phrase de réintroduction du contexte et après les phrases cibles (F < 1). L’absence d’une interaction significative entre les facteurs But et Position (F < 1) souligne que ce pattern dans les temps de réponse se produit que le but initial soit satisfait ou non satisfait.Enfin, le facteur Connotation de l’indice contextuel est proche du seuil de signification : F(2, 51) = 2.95, p = .06. La décomposition de cet effet a révélé que les participants vérifient plus rapidement les énoncés lorsque l’indice contextuel était positivement et négativement connoté (M = 206 ms et M = 204 ms, respectivement) que lorsqu’il était neutre (M = 227 ms), F(1, 51) = 5.87, p = .02.