IV. Les quartiers très défavorisés et très aisés de l’agglomération lyonnaise en vue d’une analyse de l’égalité des chances

Après avoir présenté succinctement les caractéristiques socio-économiques des quartiers les plus défavorisés de l’agglomération lyonnaise, nous présentons plus en détail chacun de ces territoires, ainsi que les quartiers les plus aisés. L’objectif de cette partie est de bien connaître les populations des quartiers les plus pauvres et les plus riches afin d’analyser plus amplement, dans les chapitres suivants, l’état de leurs conditions d’accès aux activités, biens et services de la ville, ainsi que l’évolution de leurs capabilités, suite à la mise en œuvre d’une politique de transports collectifs urbains.