Payre (Ensemble F)

L’étude des herbivores de l’ensemble F comprend 2458 restes déterminables (1806 restes post-crâniens et 652 restes crâniens). Ce NRD englobe cependant une dent de castor, espèce susceptible d’avoir été apportée dans l’abri par les hommes. L’assemblage osseux de cet ensemble compte par ailleurs 1617 esquilles supérieures ou égales à cinq centimètres et 35833 fragments strictement inférieurs à cinq centimètres faisant partie de l’analyse. L’analyse de ces restes osseux s’opérera distinctement selon les 3 niveaux (ou concentrations d’artefacts) distingués à la fouille et sur les coupes stratigraphiques, des couches les plus profondes aux plus superficielles : Fc-d, Fb et Fa, et de façon globale pour les fragments non localisables au sein de l’ensemble (Findet).

Ce niveau rassemble les niveaux les plus profonds Fc et Fd. Il contient 753 restes déterminables (552 post-crâniens et 201 crâniens), 579 esquilles ≥ 5 cm et 7536 fragments < 5 cm. Quatre ossements, dont un sur cassure sur os frais remontent dans le niveau Fc (tab. 6). L’un d’eux a pu être observé dans un même décapage. Les autres étant dépourvus de cette précision stratigraphique, je n’ai pas pu évaluer les déplacements au sein du niveau. A l’exception de deux remontages qui proviennent de carrés différents (L6/M5), tous ont été faits à partir de carrés identiques. Des déplacements horizontaux ont donc eu lieu, sans doute contemporains des dépôts du fait de piétinements par les hommes ou les ours. En Fd, un remontage sur cassure sur os sec dans le carré O7 témoigne de la cohérence de ce niveau archéologique.

Le niveau Fb comporte 211 restes déterminables (142 post-crâniens et 69 crâniens), 133 esquilles ≥ 5 cm et 2771 fragments < 5 cm. Ce niveau compte une association d’élément dans le carré L4 et le décapage F8 et un remontage sur fracture ancienne post-dépositionnelle d’une esquille issue du carré M6 (tab. 6).

Ce dernier est très riche. Il compte 1307 restes déterminables (983 post-crâniens et 324 crâniens dont 1 reste de castor), 793 esquilles ≥ 5 cm et 22441 fragments < 5 cm. Six remontages sur cassures sur os sec et deux sur cassures sur os frais ont été recensés pour le niveau Fa (tab. 6). Tous ont été faits au sein de mêmes carrés (L4, L5, L7, K5 et K7) et pour des numéros de décapage équivalents (F1 à F7), amenuisant les possibilités de forts remaniements entre les niveaux.

Enfin, ce dernier groupe rassemble tous les ossements non localisés au sein des divers niveaux précédemment énumérés. Il s’agit de 187 restes déterminés (129 post-crâniens et 58 crâniens), de 112 esquilles ≥ 5 cm et de 3085 fragments < 5 cm. Aucun remontage n’a pu être fait au sein de cet échantillon.

Les associations d’éléments anatomiques et les remontages permettent de valider le découpage stratigraphique en quatre niveaux Fa, Fb, Fc et Fd, mais pas l’association Fc-d.